Le permis de construire : un document important dans la construction

Construire une maison est synonyme d’obtention d’un permis de conduire. Le permis de construire est jugé comme un document administratif obligatoire, car sans ce permis, la construction n’est tout simplement pas possible. Il en va de même pour les cas de rénovations. Dans cet article, découvrez les documents à fournir pour le permis de construire en passant par sa définition sans oublier les types de surfaces dont on a besoin du permis de construire.

A propos du permis de construire

Le permis de construire constitue une forme de contrôle individualisé de la réalisation d’un projet d’utilisation de sol et de l’espace. C’est un acte administratif par lequel une autorité administrative autorise la réalisation des travaux de construction.

Les types de surfaces qui nécessitent un permis de construire

Le permis de construire ne s’applique pas à tout type de surfaces. C’est la raison pour laquelle vous devez prendre des conseils en construction et rénovation. Le permis de construire est obligatoire lorsqu’on veut construire une habitation de plus de 20 m2 de plancher, même si celle-ci n’a pas de fondation et les travaux de rénovation dont la surface atteint ou dépasse les 40 m2.

Les éléments à fournir pour obtenir le permis de construire

Plusieurs documents entrent en jeu dans l’obtention du permis de conduire. Le plan de situation, c’est un plan vu du haut pour lequel on entoure la parcelle concernée. Le plan de masse, c’est le plan de la maison vu de dessus avec l’implantation de la maison, les chemins, l’électricité, etc. Le plan de coupe, permet de voir la pente du terrain et le terrassement. La notice descriptive, est un document dans lequel il faut raconter votre projet en parlant du terrain, de la maison et des matériaux que vous utiliserez, etc. Le plan des façades et toitures, ce sont les vues Nord, Sud, Est, Ouest de la maison et la vue de dessus. L’insertion graphique, qui est un modèle 3D de votre terrain.